La réouverture de l’école est officielle en Mauritanie. Pour marquer cette occasion, Son Excellence le Président Mohamed Ould Ghazouani et la Première Dame Mariéme Mohamed Vadhel ont visité l’école Mbout Edebay Extension (MEE) le 16 novembre 2020. L’école est située dans la région de Gorgol en Mauritanie, à environ huit heures de route de la capitale Nouakchott. Cette école fait partie des 209 écoles primaires de Mauritanie qui bénéficient du programme McGovern-Dole International Food for Education and Child Nutrition « L’Avenir nous Appartient », financé par le Ministère Américain de l’Agriculture (USDA) et mis en œuvre par Counterpart International.

Son Excellence le Président Ghazouani (D) et le directeur de la nutrition et de l’éducation sanitaire au ministère de l’éducation, M. Sidaty Inabouya (G).

Parmi les participants à cet évènement, figuraient huit ministres ; Inger Tangborn, la Directrice adjointe de la mission à l’ambassade des États-Unis ; le Directeur de la nutrition scolaire et sanitaire au ministère de l’éducation ; des dirigeants de la région du Gorgol et environ 500 élèves avec leurs parents. Le 16 novembre marque également le lancement de l’alimentation scolaire à l’école MEE dans le cadre du programme McGovern-Dole, qui vise à améliorer la fréquentation scolaire en fournissant des repas scolaires quotidiens nutritifs. L’objectif du programme est également d’améliorer la santé et de renforcer le système d’enseignement primaire.

Les élèves de l’école Mbout Edebaye Extension ont pris un déjeuner nutritif à l’école pour la première fois depuis son ouverture en 2017, grâce à la mise en œuvre du projet « L’Avenir nous Appartient ». Des cuisiniers scolaires bénévoles ont préparé un repas composé de riz, petits pois, lentilles et d’huile fournis par l’USDA (riz aux petits pois et sauce aux lentilles).

Environ 700 000 élèves sont inscrits dans les écoles primaires du pays et 18% d’entre eux bénéficieront du programme McGovern-Dole au cours de l’année scolaire 2020-2021.

Dans son discours de bienvenue au Président et à sa délégation, le maire de Mbout, M. Adama Sy, a demandé à Son Excellence d’étendre l’alimentation scolaire dans les 118 écoles de la subdivision de Mbout. Au cours de l’événement, le ministre de l’éducation, Son Excellence Mohamed Melainine Ould Eyih, a exprimé sa gratitude à l’USDA et à Counterpart, en déclarant : « Le nombre d’élèves qui bénéficieront des cantines scolaires cette année atteindra 136.198 bénéficiaires grâce à l’ajout de 400 millions de MRU au budget du ministère et au financement du programme McGovern-Dole de 22,5 millions de dollars par l’USDA. Je les remercie beaucoup pour ce soutien.»  

Les élèves et leur professeure dans la classe à l’école MEE.

Félicitations à vous. La cantine est une excellente initiative pour les enfants, en particulier les filles.”
– Première Dame Mariéme Mohamed Vadhel

La Première Dame Mariéme Mohamed Vadhel avec des élèves de l’école MEE.

Le Président et sa délégation ont été informés sur le programme McGovern-Dole et ses objectifs à travers une présentation par le personnel de Counterpart au cours de la visite. Le Président et la Première dame ont également visité le magasin des vivres importées de l’USDA.

Photo de groupe en préparation de la visite du Président : directeur de l’école MEE (M. Ely Ould Hachem), directeur des cantines scolaires de Gorgol (M. Moustapha Ould Limam), directeur de l’éducation de Gorgol (M. Mohamed Lemine El Wely), ministre de l’éducation (Son Excellence Mohamed Malainine Ould Eyih), personnel de Counterpart, dirigeants communautaires et étudiants.

Dans une interview accordée avant la visite du Président, S.E. Mohamed Malainine Ould Eyih, ministre de l’éducation, a déclaré :Nous espérons que ce programme permettra de résoudre quelques problèmes. Tout d’abord, il aura un impact positif sur la capacité d’apprentissage des élèves puisque la nourriture qui sera fournie par les cantines améliorera leur santé et les aidera à se concentrer davantage sur l’apprentissage. Ensuite, la nourriture fournie à l’école permettra à de nombreux élèves d’économiser l’effort et le temps de rentrer chez eux pour manger et revenir, ce qui aura un grand impact sur la fréquentation scolaire. Le programme garantira également la durabilité de la fréquentation des élèves, puisque beaucoup d’entre eux abandonnent généralement en raison de conditions malsaines dues à un manque de nutrition adéquate.”

Il a ajouté : Je voudrais profiter de cette occasion pour remercier l’USDA pour ce financement important. Je voudrais également remercier Counterpart International pour la mise en œuvre du programme dans ces régions dans les conditions difficiles causées par la pandémie COVID-19, et pour avoir lancé la cantine lors de la visite du Président.”

À propos du programme de l’USDA McGovern-Dole en Mauritanie

Counterpart International travaille étroitement avec des partenaires locaux (ARED, EcoDev et ONG Actions) pour la mise en œuvre du programme financé par l’USDA (2019-2024) « L’Avenir Nous Appartient » pour assister le gouvernement mauritanien à réduire la faim, améliorer la santé, et renforcer le système d’enseignement primaire. Mis en œuvre dans le Brakna et le Gorgol, le programme servira 209 écoles par le biais d’activités intégrées alignées sur les politiques nationales d’éducation et de santé.

Share
CLOSE
Website Usage Notification

We use tracking technology ("cookies") to provide an optimal online experience and tailor services to your preferences. To learn more, click here. By continuing to use our site, you accept our use of cookies, revised Privacy Policy, and Terms of Use. If you have any questions, please contact privacy@counterpart.org.